Le Nil, source de vies

Rogny-les-sept-Ecluses

Les sorties sur le terrain

Moulin à Tan

Versailles

Canoë, voile

Le Nil, source de vies

Nous sommes allés au Musée d'histoire naturelle d'Auxerre pour visiter une exposition sur le Nil et participer à un atelier d'écriture en hiéroglyphes.

Nous avons appris que les plus grandes civilisations se sont installées et se sont développées aux abords des grands fleuves.

Le Nil est long de 6 000 kilomètres. C'est le fleuve nourricier de l'Egypte.

Dans l'Antiquité, la majorité des Egyptiens était constituée de paysans qui cultivaient la terre.

Leur calendrier correspondait aux crues du Nil.

Il y avait ainsi trois saisons :

- Akhet, la saison des crues

- Peret, la saison de la germination

- Chemou, la saison des récoltes

En été, le Nil déborde et dépose des terres fertiles (les limons) sur les berges. La civilisation égyptienne est née grâce aux riches cultures que ce fleuve rendait possibles.

Dès le mois de novembre, le Nil regagne son lit et la campagne reverdit. En effet, la terre est molle et humide et les paysans égyptiens peuvent semer.

De la mi-mars à la mi-juillet, c'est le temps des récoltes. C'est une période joyeuse si la crue du Nil a été importante. Dans le cas contraire (c'est-à-dire si la crue a été basse), les récoltes sont mauvaises et les paysans risquent la famine.

Nous avons vu différentes sortes d'animaux qui vivaient au bord du Nil, comme l'ibis, le crocodile, l'hippopotame, mais aussi de nombreuses espèces de poissons.

Nous avons retenu que le papyrus était une plante très importante pour les Egyptiens. On s'en servait pour faire des voiles de bateaux, des feuilles pour écrire, des sandales, des paniers… et on mangeait même les racines de papyrus en ragoûts, ou la base de la tige (comme nous la canne à sucre aujourd'hui).

Traduction : « Nous, classes de CE1, CE2 et CM1, avons visité en l'an 2007 une exposition sur le Nil autour duquel la civilisation égyptienne s'est installée parce que l'eau est source de vie. »

 Haut de page

Rogny-les-sept-Ecluses

Lundi 4 juin, nous sommes allés à Rogny-les-sept-Ecluses.

Nous avons tout d'abord vu une maison d'éclusier. Les maisons éclusières sont hautes et très fleuries. Sur chaque façade, il y a une plaque avec un numéro et un nom d'écluse.

Raynald, notre guide, nous a montré comment l'eau rentre dans l'écluse puis nous sommes montés tout en haut de l'ouvrage des sept écluses. Nous avons même vu des grenouilles tout au fond des vieilles écluses !

C'est Henri IV qui a fait construire ces écluses pour que les bateaux passent et il les a appelées les sept écluses mais aujourd'hui, on n'en voit que six parce que la dernière est enterrée. A l'époque, dès 1604, il y avait 12 000 ouvriers et 6 000 soldats qui assuraient leur protection et celle des matériaux.

Les haleurs sont des hommes, des femmes et des enfants qui tiraient autrefois les cordes pour faire avancer les bateaux dans le canal.

Les chevaux étaient si chers qu'il fallait en effet utiliser des êtres humains pur faire ce travail pénible chaque fois qu'un bateau devait passer l'écluse.

La plus grande écluse d'Europe se trouve au Portugal. La plus grande écluse du monde est en Chine.

Aujourd'hui, les éclusiers doivent appuyer sur un bouton pour ouvrir et fermer les vannes et actionner les portes amont et les portes aval des écluses.

L'après-midi, nous sommes montés sur une péniche et nous avons navigué sur le canal de Briare.

Un monsieur guide-conférencier nous a posé des questions :

- quels poissons peut-on trouver dans l'eau du canal ? (des carpes, des brochets, des poissons-chats…)

- quels oiseaux peut-on trouver sur le bord du canal ? (des cygnes, des canards et canetons, des poules d'eau, des hérons, des cormorans…)

A chaque bonne réponse sur les écluses ou le canal, il y avait des cadeaux à gagner... et les élèves de nos classes en ont remporté pleins !

Haut de page

Moulin à Tan

Au Moulin à Tan, avec Elodie, nous avons observé et classé les plantes en fonction de leur milieu (près de la mare, dans la prairie…).

 

Nous avons aussi mené une enquête sur un cours d'eau de proximité : la Vanne.

Nous avions auparavant élaboré tout un questionnaire. Elodie a pu répondre à la plupart de nos questions mais pour les autres, il fallait qu'elle fasse des recherches.

Haut de page

Versailles

Les impressions de Chaïmah

Samedi nous sommes allés à Versailles, nous avons visité le jardin potager. J'ai beaucoup aimé le spectacle d'eau. Nous avons vu des fontaines très belles.

Mardi j'ai fait voile, c'était bien, nous sommes arrivés jusqu'à l'école.

Les impressions d'Hugo

J'ai préféré la sortie à Versailles parce que ça parlait de la mythologie : il y avait des statues de dieux, de déesses. Il y avait souvent des statues d'Hercule, il y avait des fontaines très très belles et le magnifique jardin du roi. Il y a eu le final : il y avait une étendue d'eau avec plein de monstres qui crachaient de l'eau ainsi que des jets d'eau : c'était le bassin de Neptune. Puis nous sommes repartis chez nous.

Les impressions de Nadine

J'ai préféré la sortie de Versailles parce que les jardins du Roi étaient magnifiques et il y avait beaucoup de belles fontaines mais aussi parce que le spectacle final était superbe, magnifique. Et j'ai beaucoup aimé les statues.

Les impressions d'Oumayama

La sortie que j'ai préférée était le château de Versailles. J'ai aimé les statues. Le jardin était magnifique surtout le spectacle d'eau avec les fontaines.

Haut de page

Canoë, voile

Les impressions de Mahdi

Ma sortie préférée est celle du samedi 9 juin 2007 à Versailles parce que c'était très beau avec tous les jets d'eau et les fontaines. Le château était très beau et ce que j'ai aimé c'est le spectacle où tous les jets d'eau se sont allumés un par un.

Mon activité préférée est le canoë et la voile. Ce que j'ai préféré c'est quand on rame sur le canoë avec la pagaie.

Les impressions d'Aurore

Rogny-les-sept-écluses

J'ai beaucoup aimé la péniche, les explications étaient très simples mais très détaillées. Le guide était très gentil.

Versailles

J'ai adoré les bassins, le parc, les bosquets et le château. C'était très fatiguant mais si beau. Je me demande si les roi et reine ne se sont pas perdus tellement le parc est grand. Ce qui est dommage, c'est que nous n'avons pas pu voir la chambre de la reine.

Voile

Je suis restée au gouvernail, c'était vraiment super. On a failli faire basculer le bateau car on était tous du même côté. Le poids n'était pas réparti.

Les impressions de Tommy

La sortie que j'ai le plus aimée c'est les sept écluses ; j'ai très bien aimé la péniche.

La presse nous fait un bel article sur la « classe-rivière »

Haut de page